L’EXAMEN DE PREVENTION EN SANTE

L’EXAMEN DE PREVENTION EN SANTE

L’EXAMEN DE PREVENTION EN SANTE

Présentation

L’ordonnance du 19 octobre 1945 qui a instauré les principaux régimes de la sécurité sociale a prévu que chaque assuré social pourrait bénéficier d’un examen de santé périodique.

A ce jour, plus de 500 000 Examens de Prévention en Santé (EPS) sont réalisés chaque année dans près de 100 Centres d’Examens de Santé ou antennes.

Pour l’assuré social ou son ayant droit, l’examen de Prévention en Santé a une triple approche de la prévention :

  • aborder les risques éventuels observés au cours de l’examen et apporter un conseil en éducation à la santé (prévention primaire) ;
  • assurer le diagnostic précoce de maladies pour lesquelles existe un traitement (prévention secondaire) ;
  • prévenir les complications des affections déjà connues mais mal équilibrées au moment de l’examen (prévention tertiaire).

L’Examen de Prévention en Santé est entièrement pris en charge par l’assurance maladie, pour tout assuré social du régime général s’il est réalisé dans un Centre d’Examens de Santé.

Il est cependant destiné en priorité aux personnes éloignées du système de santé et en situation de précarité, qui ne bénéficient pas d’un suivi médical régulier réalisé par le médecin traitant. L’EPS permet de s’inscrire ou de se réinscrire dans un parcours de santé. Ainsi, il comprend une information sur les droits en santé, le parcours de soins, les dispositifs d’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (CMUC et ACS).

Le contenu

L’Examen de Prévention en Santé s’appuie sur les recommandations médicales les plus récentes en matière de prévention et s’inscrit en complémentarité de l’action du médecin traitant.

Il comporte une série d’analyses (sang, urine,.) de mesures biométriques (poids, taille, tension artérielle…) et de tests (vision, audition, capacité respiratoire, électrocardiogramme…). Ces examens peuvent être modulés en fonction des éléments du questionnaire médical et des facteurs de risques propres à la situation de chaque assuré.

Il est complété par un examen buccodentaire et finalisé par un entretien et un examen médical de synthèse avec réalisation d’examens complémentaires si besoin (sérologies, examen gynécologique…).

Des actions d’éducation à la santé sont dispensées aux différentes étapes de l’EPS :

  • Lors des expositions permanentes et temporaires avec mise à disposition de brochures d’information ;
  • Par des informations individualisées et personnalisées à chaque assuré aux différentes étapes du bilan de santé.

Le déroulement

L’examen de santé est pratiqué en un seul temps sur une demi-journée, excepté sur certains sites délocalisés où l’EPS est réalisé en 2 étapes de 1h30 environ.

Le consultant se présente à jeun au rendez-vous. Il y apporte :

  • Sa carte vitale et l’attestation
  • Son questionnaire complété
  • Ses résultats d’examens médicaux récents

Après enregistrement de son dossier, un recueil d’urines sera réalisé sur place puis des examens en fonction de son âge et de ses facteurs de risque (cf. contenu).

Après la prise de sang et l’examen bucco-dentaire, une collation lui sera proposée.

A l’issue des différentes étapes, il rencontrera le médecin qui interprétera les tests effectués, les réponses au questionnaire et procédera à un examen clinique.

Une orientation sur des programmes de prévention spécifiques (asthme, diabète…) peut être proposée.Le compte-rendu sera adressé à l’assuré par courrier quelques jours plus tard.